Départ : Sisteron ( 04) parking près du pont, face à la citadelle, au pied des lames rocheuses du Rocher de la Baume, 470m.

Point culminant: Rocher de la  Baume, 1147m.

Cette randonnée offre de très beaux point de vue sur la citadelle surplombant la ville de Sisteron, et la Durance qui s' est frayé un chemin entre les falaises. Le sentier est balisé depuis son départ près du site d' escalade au pied des lames, et grimpe la face sud tranquillement, pour rejoindre les falaises. Sa particularité est une grotte que l'on traverse dans sa longueur avec des " fenêtres " sur le vide et la vallée de La Durance. Le plafond est assez bas au niveau de la sortie, puis une vire passe devant deux inscriptions du graveur Xavier Deschaux, datant de la fin du XIX siècle.  La suite est un peu verticale sur les gradins rocheux avec quelques passages cablés pour rejoindre la crête.

Sisteron et sa citadelleLes failles du Rocher de la Baume...

 

les fenêtres L'entrée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fenêtres depuis l'intérieur....

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_29551ere inscription

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 ièm inscriptionla montée...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la sortie sur la crête

 

 

 

 

 

Une fois arrivés sur la crête, sur la droite le sentier mène rapidement parmi les buis, jusqu'au sommet. Pour la descente, il faut revenir sur ses pas et continuer la crête avant de plonger sur la droite en direction du Col de Mézien. Suivre la route sur la gauche, couper un premier lacet et suivre la piste qui ramène au hameau de La Baume.....

 

 

Rocher de la BaumeJoubarbe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle boucle à faire sur terrain sec, pour découvrir le secteur.

 

Un peu plus au sud, une petite halte pour découvrir "Les Pénitents des Mées", rochers étroits qui se dressent sur plus de 100 mètres de haut sur la commune des Mées. (Un sentier permet de les contourner, mais la plus jolie vue sera celle depuis le lotissement situé en dessous!)
"On les appelle les Pénitents des Mées en raison de leur silhouette; d'après la légende, ils représentent les moines de la Montagne de Lure qui ont été pétrifiés (au sens propre) par Saint Donat au temps des invasions sarrazines pour s'être épris de belles jeunes femmes Mauresques qu'un seigneur avait ramenées d'une croisade."

 

IMG_3012

IMG_3007