Départ: Refuge Altavista, 3260m.

Point culminant: Pic du Teide, 3718m.

Le refuge était plein,  la nuit bonne malgré les bourrasques de vent à l' extérieur, et réveil matinal vers 5h.  Le but est d'être au sommet pour le lever du soleil à 7h, aussi nous partons sur le sentier partiellement pavé avec la frontale. Devant la station du téléphérique, nous prenons à droite le chemin plus raide qui mène sur la crête, au bord du petit cratère d' où émanent les vapeurs sulfureuses. Il n'y a pas beaucoup d'espace, chacun prend sa place pour l'instant magique.

Pas de soucis avec l 'altitude, mais le froid vif est accentué par de belles rafales de vent, heureusement nous avions prévu plusieurs couches de vêtements, alors que d autres touristes inconscients, en jeans et veste légères, ont vraiment souffert!!!! (L' eau à gelé dans le tuyau du camelback )

IMG_0982IMG_0974IMG_0979

 

Superbe, l'ombre pyramidale du Teide:

IMG_0993

                                        roche flamboyante:

IMG_0995

 

 

 

 

 

 

 

Souffre et fumerolles dans le cratère:

IMG_1005IMG_1022                  la descente face à Las Canadas 

 

 IMG_1006

 

 

D' où l'on vient:

IMG_1008

 

 

 

 

     Le Guajara, coulée de lave, Roques de Garcia, Llano de Ucanca

IMG_1021

 

 

Nous ne revenons pas sur le refuge, mais nous irons vers l'Ouest, au Pico Viejo, par le difficile sentier n°9, qui traverse les champs de lave et d'éboulis. Ce cratère immense de 800m de diamètre est le plus grand de l' île et avec ses 3135m, le 2ièm sommet. Nous verrons aussi une grande richesse de couleurs volcaniques. Au loin, La Gomera....

 

IMG_1026 - CopieIMG_1040

L'intérieur du cratère depuis le sommet principal

IMG_1044IMG_1054

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous admirons ces paysages magnifiques avant d' attaquer une descente facile parmi les champs de genets blancs et de sable de pierre ponce. Les roches atypiques , coulées de lave, buissons de fleurs jaunes, quelques huevos, jalonnent notre sentier....

 

IMG_1059IMG_1063IMG_1074

IMG_1072IMG_1084

Plante endémique : le genet blanc et La «hierba pajonera»:

IMG_1101

IMG_1079

 

 

 

 

 

 

 

 

Une descente de 1500m magnifique qui nous amène près des Roques de Garcia où nous faisons une pause. Habitués aux choucas savoyards, içi ce sont les lézards qui se sont laissés apprivoisés le temps d'un morceaux du jambon cru!!!! avant de retrouver notre parking.

IMG_1089

 

 Même si les sentiers du parc sont trop balisés, même si l'on est pas seul  (50 pers au refuge, mais juste 10 pour le Pico Viejo ), même si les conditions météo sont aléatoires, les paysages de ces 2 jours étaient grandioses !!!